Il quadro italiano visto dalle donne francesi

(L’image vue par les femmes françaises)

11h, piazza del Duomo, Italie, Martin Parr enclenche son appareil photo jetable. Clic ! La tour de Pise est immortalisée !

article7

The leaning Tower of Pisa, célèbre photographie de nature numérique, prise en 1996, à pour dimensions 52 par 42 centimètres, conservée à Tokyo.

Le photographe se nomme Martin Parr, il est né le 23 Mai 1952, à Epsom au Royaume-Uni, c’est un artiste britannique. A l’âge de 13 ans, il se passionne pour la photographie. Il étudia à Manchester. Caractérisé par la dérision et l’ironie, Parr se moque de la société à travers des photos documentaires. En 2006 il reçut le prix Erich-Salomon et en 2008, il obtint la médaille du centenaire de la Royal Photographic Society.

Nous pouvons donc mettre en relation sa passion pour la dénonciation avec cette création.

Cette image représente la tour de Pise, elle est en plan large. Le point de vue est recherché par les touristes.

En effet, on voit des hommes et des femmes s’adonner à une gymnastique qui peut paraître ridicule à celui qui ne voit pas la mise en scène à laquelle ils se prêtent : ils font semblant de soutenir la tour qui est sur le point de tomber. Le photographe choisit de se décaler pour ne garder que la posture burlesque des vacanciers de profil, le genou fléchi et les mains levées. L’image ne paraît ni recadrée, ni redressée: elle semble sortie d’un appareil Kodak jetable, instrument prisé des touristes des années 90 dont Martin Parr reprend ironiquement l’esthétique.

Ce contenu a été publié dans Rentrée en images. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.