Visite et rencontre avec des journalistes de la rédaction de Libération

Ce journal quotidien relate des sujets nationaux, touchant à tous les domaines. Entre émerveillement et incompréhension, Libération répond à nos questions et nous dévoile un peu plus son fonctionnement au jour le jour…

Durant ce séjour à Paris, nous avons analysé de près le rôle des médias dans notre société. En effet, nous avons consacré le dernier jour de notre voyage à la visite du journal quotidien :Libération, qui appartient au groupe Altis Média.

4

  • Visite des locaux

Dès notre arrivée, l’assistant de Laurent Joffrin (directeur), Morgan, nous a fait visiter les lieux où sont préparés des articles. Chaque pièce est consacrées à un secteur d’activité spécifique : le premier est dédié aux rédacteurs en chef, ce sont les personnes responsables de vérifier si les articles sont aptes à être publiés. Le deuxième est réservé aux correcteurs, et le troisième aux journalistes.

  • La conférence de rédaction

Chez Libération, les rédacteurs en chef de chaque service se réunissent autour d’une table pour faire le bilan des différents sujets traités dans la nouvelle parution. Chaque rédacteur est libre de prendre la parole pour faire part de son point de vue. A la suite de cela, les directeurs valident ou non les sujets choisis. Cette réunion est ouverte à tout le personnel et nous avons eu la chance d’y participer (voir photo).

4

  • Une sécurité renforcée

Au moment où nous nous apprêtions à rentrer dans leurs locaux, un vigile s’est chargé de contrôler nos sacs ainsi que nos manteaux afin de sécuriser un maximum les lieux. Au coin de la rue, une camionnette de CRS est garée en permanence, afin d’être réactive à tout moment au moindre problème. En effet, Libération a pris sous son aile l’équipe de Charlie Hebdo pendant plusieurs mois, quelques jours après l’atroce attentat qu’ils avaient subi. Pour cela, le journal quotidien a dû se montrer plus pointu sur le système sécuritaire.

  • Membres du journal

Il est composé d’un nombre important de 190 salariés qui contribuent chaque jour au bon fonctionnement du journal avec 150 cartes de presse à la charge. Nous avons pu remarquer une bonne cohérence et une bonne entente entres eux, ainsi qu’une complémentarité régnant sur tout le personnel.

  • Sujets abordés

En effet, le journal Libération s’attaque à tous les sujets relatifs aux événements politiques, culturels, sociaux, économiques et sportifs. Le quotidien adapte ses articles à plusieurs rubriques pouvant intéresser toutes les personnes souhaitant être informées des dernières nouvelles, quelque soient les sujets auxquels ils sont attirés.

4

  • Salaires diminués

Malgré le bon fonctionnement du journal, Libération rencontre des difficultés financières. Depuis quelques années maintenant, les informations circulant sur le net ne font que se multiplier ce qui entraîne une baisse au niveau des ventes de journaux écrits et donc des rémunérations plus faibles auprès de leurs salariés. Pour compenser la perte des ventes de presse écrite, le journal doit nécessairement créer un site web.

Imane.L ; Wissal.G ; 1°ES2

 

 

Ce contenu a été publié dans Voyage à Paris. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.